Arette la Pierre Saint Martin

logo du site
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin

Accueil du site > Pages Annexes > La Fnaca part à la rencontre des nouveaux parlementaires

La Fnaca part à la rencontre des nouveaux parlementaires

La réunion du comité Fnaca Béarn Soule en conseil départemental a permis de faire un point précis sur les revendications de l’association.

Après l’accueil chaleureux de Pierre Casabonne, maire d’Arette, et du président cantonal Bernard Lassalle entouré de son bureau, une première information a été livrée. Malgré de nombreux décès, dont celui de Pierre Val, président des portes-drapeaux, la Fnaca (Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie) comptait au 31 août 3402 adhérents.

Les délégués,ayant ensuite pris acte des résultats des récentes élections, ont décidé que la Fnaca irait à la rencontre des parlementaires nouvellement élus. Il leur sera demandé que les promesses faites par monsieur Macron soient tenues, en particulier celles concernant la nomination d’un membre du gouvernement spécifique pour les trois millions d’anciens combattants.

Ont par ailleurs été évoquées la cérémonie du mémorial le 1er juillet, l’arrivée du nouveau préfet, monsieur Payet, tandis que le président François Cazalé a indiqué les grandes lignes du futur congrès départemental prévu à Oloron le 23 septembre prochain. De son côté, le secrétaire général Pierre Couartou a détaillé le calendrier 2017/2018 comportant réunions départementales et assemblées générales des comités.

Le projet de loi des finances abordé

Parmi les autres sujets abordés, on retiendra la programmation d’une Voie du souvenir dans deux comités, une initiative à élargir à tous les comités locaux, le développement du journal départemental par André Larroudé, les aides accordées par la caisse de solidarité et la tenue d’une réunion annuelle à l’intention des veuves.

Enfin, André Lafitte a présenté le projet de loi de finances pour les anciens combattants à partir des informations apportées par le secrétaire d’Etat madame Darrieussacq, lors de la réunion du 27 septembre dernier. "Elles contiennent des points positifs, comme le droit à la réparation, d’autres négatifs , telle l’absence d’interlocuteur privilégié pour le monde combattant", a-t-il notamment souligné. Ces remarques ont été largement développées au travers d’intéressants échanges, avant que le pot de l’amitié ne vienne conclure la réunion.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF