Arette la Pierre Saint Martin

logo du site
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin

Accueil du site > Pages Annexes > la rue Xavier Piolle

la rue Xavier Piolle

 

famille et amis reunis autour de la plaque au nom de xavier piolle

La rue Xavier Piolle a été inaugurée

Cet émouvant hommage honore la personnalité d’un éminent géographe profondément attaché au village d’Arette.

Longtemps appelée « Lère de la Moyne » ou « Lère Biscay », la rue qui relie l’avenue Marcel Loubens à la route de Lanne-en-Barétous, en bordant les maisons Biscay et Piolle puis le Centre de secours et le cimetière, porte désormais le nom de rue Xavier Piolle (1937-2018).

Son inauguration a constitué un véritable événement auquel a assisté la famille du défunt au grand complet, parmi laquelle Eric Piolle, maire de Grenoble, de nombreux voisins et amis (certains venaient d’Allemagne ou de Washington), ainsi que des personnalités politiques telles Daniel Lacrampe, Président de la Communauté de Communes du Haut-Béarn, ou le député européen, Pierre Larrouturou.

Un lien passionné avec Arette - Pierre Casabonne, maire d’Arette, a pris la parole en premier pour évoquer "un être attachant et discret" et la carrière de Xavier Piolle, "l’un des piliers de l’université paloise en géographie", membre du CNRS, ardent défenseur " de la relation entre la société et la gestion de l’espace", également auteur de nombreux ouvrages dont un sur le séisme d’Arette en 1967. "C’est une chance de l’avoir connu", a conclu Pierre Casabonne, après avoir rappelé l’humilité de Xavier Piolle et son attacheemnt à l’église du village dont ce dernier fit de nouveau sonner les cloches après le tremblement de terre.

Issue de la famille arettoise Trébucq, dont l’un des enfants, Bernard, fut maire de la commune de 1911 à 1916, Marie Geneviève, la veuve de Xavier Piolle, allait ensuite remercier le conseil municipal "pour cet honneur fait à Xavier". Elle a rappelé qu’il découvrit le village en 1961 et "que celui-ci devint tout de suite le sien", si bien qu’il dessina lui-même les plans de leur belle villa qui fut contruite après le séisme. "Ainsi put-il avec bonheur et fierté se sentir pleinement arettois" a-t-elle ajoutée, très émue.

Avant de dévoiler aux côtés de sa mère la précieuse plaque portant le nom de son père, Eric Piolle, arborant lui aussi une écharpe tricolore, n’a pas cherché à cacher combien le village d’Arette était présent dans son coeur, ni la satisfaction d’avoir entenu souligner les traces paternelles laissées dans la géographie française. L’une de ses formules favorites - " le local est trasspatial"- lui est même revenu à l’esprit et c’est sur ce trait d’humour qu’il a cédé la parole à Daniel Lacrampe et Pierre Larrouturou. Chacun a librement donné cours à son émotion, ce dernier faisant allusion avec une souriante nostalgie au pain grillé, souvent servi chez les Piolle.



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP